Tasmanie, nord

Ari est parfaitement familiarisé avec son nouveau véhicule et écume à présent les routes tasmaniennes. Après l’est de l’île nous remontons plein nord pour longer la côté de Stanley à Launceston. Les terres agricoles jalonnent notre parcours et ces exploitations maraîchères ravissent les yeux de paysan de notre Ari qui s’émerveille devant les tracteurs et autres engins qu’il aperçoit à l’horizon…Suite à ces multiples arrêts sur le bord de chaque nouveau champ, les filles et moi apprenons des informations de la plus haute importance du style :

-       Pas de marques de tracteurs différentes, mais que des 4 roues motrices voire 8 roues, une performance apparemment !!!

-       les camions vont dans les parcelles, alors ça c’est du jamais vu et Ari en pâlit d’envie

-       une nouvelle plantation attire l’attention d’Ari et là oh surprise il s’agit de pavot, vous savez cette plante qui pousse clandestinnement dans certains de VOS jardins…

Seule la Tasmanie à l’autorisation de cultiver cette jolie plante afin de fabriquer de la morphine…Enfin c’est ce que nous a dit un paysan perché sur son tracteur.

La mer est toujours aussi belle, mais les baignades impossibles compte tenu des températures vraiment fraîches. La vie en camping-car ravit son conducteur qui aime à faire des nuits buissionières.

De retour à Launceston, nous prévoyons une visite d’une brasserie afin de découvrir la bière locale et surtout la gouter. Les australiens sont vraiment de grands consommateurs de ce breuvage que l’on trouve en très grande quantité dans leur liquorland take away… c’était très bon et ma foi depuis nous restons attachés à la Boag, déjà afficionados.

Heureux hasard, chance de néophytes, bref concours de circonstances mais ce WE est l’occasion de deux festivals dans l’île, l’un consacré aux fromages et vins et l’autre aux bateaux en bois. Super on se lèche les babines de manger enfin du fromage qui en vaille la peine… Nous entrons dans le parc où un groupe rock chauffe l’ambiance très bon enfant de cette soirée ensoleillée. Nous goutons donc au vin local, pur cépage de pinot noir et riesling made in Australie qui ravient nos papilles. Il y a même des vendanges tardives c’est dire si ces étalages sont remarquables. Nous passons une excellente soirée attablés avec des tasmaniens qui partagent quelques phrases avec nous, l’ambiance est vraiment plaisante. Une fois de plus, nous nous sommes ruinés, car le prix de 100g de fromage  équivaut à 1kg en France mais soyons fous…

Comme les kilomètres ne nous font pas peur nous redescendons à Hobart pour voir quelques bateaux amarrés aux quais de cette ville où de très beaux cottages s’alignent dans le quartier de Battery point. Une habitante nous apprend que cette manifestation est directement inspirée de Brest 92, mais n’en a pas l’ampleur. La vraie réjouissance reste la musique car le Royal marine australian band se produit sur une scène. Son chanteur se met tout à tour dans la peau de Bon scott, Bon Jovi et autre icône. Ça a une pêche d’enfer et les australiens de tout âge applaudissent. Un cinquantenaire s’est même lancé dans une danse endiablée qui n’a rien à envier au pogo de teenagers…

La Tasmanie nous a plu avec ces rues bordées de maisons de style victorien et sa population très accueillante. Seul regret toujours pas de diable en vue…

2 commentaires

Galette saucisse ! de Bebel (6 avis) - 25-02-11 21:Feb

J ai vu que vous avez pu vous rappeler les odeurs de la Bretagne avec les galettes saucisses tasmaniennes !

Bises

Les bebels

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
foot ou tasmanie de leray michel (3 avis) - 20-02-11 22:Feb

tres jolies photos de ces paysages super et bien ce n est pas le fromage qui va contribuer a vous remplir la bourse mais tout cela en vaut la peine nous aussi avons nos agris australiens avec des champs et beaucoup de tracteurs de toutes marques et les coquelicots ha ha

gros bisous a tous les quatre coco mimiche

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Votre commentaire sur 'Tasmanie, nord'